AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Cours n°3   Jeu 6 Juin - 11:48

salam aleykouna wa rahmatullahi wa barakatu

Salafiyyah djihadiya?

Il y a certains groupes terroristes musulmans qui actuellement se prétendent être salafis, qui font des actes de terrorisme, qui tuent des gens etc… et puis disent qu’ils suivent les Salafis et ce qu’ils font est digne des Salafs. Le Sheikh explique : « Comment pourraient-ils être Salafis alors qu’ils sont en contradiction avec le minhaj et avec la 'aqida des Salafs. » C'est-à-dire que pour la plupart de ces groupes là, ils ont la 'aqida des khawarijs (ils déclarent mécréants ceux qui commettent de grands péchés…) et également dans leurs minhaj ils sont d’accord avec le fait qu’il faut prendre les armes contre les dirigeants qui commettent des péchés, et tout cela entre dans le minhaj des Khawarijs et cela existe depuis le temps des Sahabas et cela continue jusqu’à aujourd’hui.

En ce qui concerne al-jihad, ils ne respectent même pas la signification légale de ce que signifie al-jihad fi-l-islam et ils ne respectent pas les conditions nécessaires pour l’application du jihad. Donc ce qu’il font au nom du jihad n’est même pas un jihad !!! C’est-à-dire se faire exploser dans un centre ville d’un pays non-musulman et croire que l’on va être martyr et toutes ces choses là sont le genre de choses qui sont contraires au jihad.

Et ceci nous fait faire attention à plusieurs points :

Faites attention à qui l’on prend pour ami(e)(s): comme le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « Un individu sera toujours sur la religion de son proche ami, alors faites attention à qui vous prenez comme ami » Et les Salafs nous ont toujours prévenu que si il y a quelqu’un qui fait des bida', il ne faut pas s’assoir avec lui (= comprendre ici ne pas discuter avec lui, ne pas débattre) car c’est ce qu’ils veulent. Ils veulent juste une occasion pour pouvoir avoir notre oreille pour commencer à nous jeter de leurs poisons, pour nous empoisonner avec leurs idées et une fois qu’on les a entendu nous ne sommes pas capables de les repousser parce que nous n’avons pas une connaissance assez développée des détails de l’islam alors on se laisse tromper et on commence à se laisser tenter par ces idées là car nous ne sommes pas capables de leurs répondre car cela sont des points/des questions que seulement les grands savants de l’islam sont capables de nous expliquer. Et le fait d’entendre ce genre d’idée là nous rentre dans la tête et après on n’est plus capable de les repousser ou de les rejeter et on n’a pas accès aux grands savants de l’islam facilement, donc on se laisse prendre et là lentement shaytan vient et hop on s’égare, et c’est ce qui arrive avec ces gens là sur des sujet tels que le takfir, le jihad et ces gens là disent : Allah nous ordonne de combattre et le jihad est obligatoire pour chaque individu aujourd’hui car les kouffars nous attaquent de tous les côtés, donc la seule solutions est d’agir par ces actes (terrorisme…) puis ils apportent des citations de certains Ulémas, de certains livres pris à gauche et à droite, pris dans différents contextes, tous mélangés ensembles et là sortent : Voici ce que tel Sheikh a dit…

Ces gens là disent que parmi eux il y a des Ulémas qui ont le droit de faire des fatawas sur ces questions là, mais qui sont leurs Ulémas ? Ces gens là n'ont pas de référence.

Si ils vous donnent des citations des Shouyoukhs du passé, sachez qu'ils les sortent de leurs contextes et la seule façon de s'en rendre compte est de voir qui parmi les Ulémas d'aujourd'hui ont interprété ces paroles là de la même façon qu'ils l'ont faite eux. Aucune autorité dans la science islamique ne défend leurs positions. Et nous n'avons pas à discuter avec eux car la plupart du temps ils mettent une maladie dans les cœurs. La bid'a est entrée dans leurs cœurs d'une telle façon qu'ils en sont malades et ne peuvent plus parler de quelque chose excepté de ce sujet là, ils ne peuvent plus penser à autre chose excepté à cette chose là.

Mais Al-Hamdoulillah les savants de la Sunnah nous ont toujours expliqué à notre époque d'étudier l'islam & de l'enseigner et que c'est cela la priorité actuellement.

Pour le nom "Salafi jihadiya" les gens ont, de par ce fait, associé le terrorisme aux Salafis et c'est principalement les ikhwan qui ont mis cela sur le dos des Salafis, Soubhana'Allah!!
Alors que si l'on regarde les Ulémas Salafis (car parmi la da'wah Salafiya il y a le fait de toujours retourner aux Savants) tels Sheikh Ibn Baz, Sheikh 'Uthaymîne, Sheikh Al-Fawzan, Sheikh Mouqbil, Sheikh Al-Albani ... Tous ces Ulémas là et tous ceux qu'on n'a pas mentionné, lorsqu'on leur demande ce qu'ils pensent de ces attentats terroristes, suicidaires (kamikazes en Palestine ...), ierls disent que cela est contraire à l'Islam et que cela est harram.

Donc comment peut-on attribuer une chose au Salafis alors que les Ulémas des Salafis, les Imams de Ahl Sunnah, les Imams de cette da'wah sont tous unanimes sur le fait que cela est harram. Donc comment peuvent-ils oser même attribuer cela à l'attitude des Salafis !!!

Et c'est pour cela que c'est un devoir pour nous les musulmans et pour ceux qui suivent cette da'wah de clarifier aux gens que c'est une fausse accusation et que nous sommes innocents de ces attentats et de ces attitudes là.


La division des Salafis en différentes catégories

Également une autre Shoubouha qui est dans ce contexte là aussi c'est celle qui divise les Salafis en différentes catégories par exemple ils disent qu'il y a des Salafis politisés, Salafis jihadi etc...
Tous ceux-là sont des divisions qui n'ont aucune référence et aucune réalité en ce qui concerne la da'wah Salafiyah car As-Salafiyah signifie comme nous l'avons déjà expliqué de suivre As-Sahabas, suivre le Coran & la Sunnah selon la compréhension des premiers musulmans (les Sahabas, les Tabi'in ainsi que ceux qui les ont suivis). Et eux ils ont fait ce qu'Allah a dit dans Al-Qur'an : "Entrez dans cette religion en entier, vous la prenez au complet"
Donc un groupe qui parmi les musulmans qui se concentre uniquement sur le jihad disent : "Nous on a le jihad" et un autre groupe parmi les musulmans qui eux ont les 'ibada disent : "Nous on a le dhikr et les 'ibada et vous vous l'avez pas" et un autre qui va dire et "nous on a ci et on a ça.." Donc c'est comme si on divisait la religion et on deviendrait chacun des sectes parce que chacun prend une partie de la religion. Alors que si on se réfère aux Salafs ils prenaient la religion en entier et l'appliquaient en entier. Il ne prenaient pas une seule partie de la religion puis niait ou laissait tomber le reste. Et c'est cela la voie des Salafs.

Donc le jihad, la 'ibada et tous ces aspects là font partis d'un tout qu'est l'Islam. Et ce n'est pas parce qu'on réfute les gens du jihad que l'on nie le jihad, le jihad est obligatoire et il fait parti de l'islam mais il a des conditions et des règles; Tout comme la prière a des conditions et des règles.

Par exemple lorsque tu veux prier tu ne peux pas prier sans avoir fait ton woudhou car sans woudhou ta prière n'est pas acceptée, tu dois également prier dans une certaine direction, également dans un certain moment donné -tu ne peux prier avant que le temps de la prière ne soit entré..- Donc il y a plein de conditions et le jihad c'est la même chose, il y a des conditions à respecter : que les musulmans soit un nombre suffisant, qu'il y ait un dirigeant des musulmans qui l'ordonne et si les dirigeants des musulmans ne combattent pas on ne doit pas combattre (on n'a pas le droit de sortit par notre propre initiative). Il y a même des hadiths du Prophète (صلى الله عليه و سلم) qui ont expliqué que si tes parents ne te donnent pas l'autorisation d'aller au jihad tu n'as pas le droit d'y aller. Une personne avait demandé au Prophète (صلى الله عليه و سلم) à propos du jihad et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) lui a demandé si il avait des parents vivants encore et lui a dit par la suite de faire son jihad en s'occupant de ses parents.

Ces gens-là qui prétendent que les Salafis sont plusieurs : Salafis jihadi, Salafis Sourouriya (Ceux qui veulent appliquer la démocratie, des méthodes modernes de révolte et de manifestation) ces gens-là se prétendent Salafis mais appliquent les méthodes des ikhawans al-mouslimines pour faire la da'wah et ceci est contraire à la voie du Prophète (صلى الله عليه و سلم). Les gens qui font des manifestations, des marches dans la rue avec des pancartes pour défendre quoi que ce soit alors que les Ulémas ont interdit ces choses là (les manifestations). Ceux qui disent "on va faire des grèves pour défendre l'Islam" ceci est contraire à l'Islam. Ceux qui disent également "on va entrer dans les élections ou le parlement pour réussir à établir la Chari'a" c'est une méthode contre laquelle les Ulémas ont averti et fait des mises en garde pour expliquer que la démocratie c'est quelque chose qui est opposée à l'Islam. Mais ces gens-là ce sont des gens qui mettent tout cela de côté et qui se disent on regarde l'avantage de cela, le bénéfique. Si cela nous apporte un bien c'est cela qui compte! Et par cette attitude ils dénigrent les savants pour pouvoir eux-mêmes s'élever et puis par la suite dire que cela est permis, qu'on peut le faire.

Le Sheikh continue et dit : "La réalité pour ces jama'at c'est pas le nom qu'ils se donnent qui est important, ce n'est pas le nom qui compte ni la signification mais la réalité"

"Cela est obligatoire de clarifier et d'avertir les gens au sujet de ce mélange et de ces égarements qui sont présents actuellement sur le domaine de la da'wah de l'Islam. Et c'est obligatoire de purifier l'Islam de tout ce qui lui est attribué faussement et aussi d'éduquer les jeunes générations de musulmans sur l'Islam et sur cette source qu'est Kitâb wa Sunnah selon la compréhension des prédécesseurs de cette Ummah et de propager et de défendre cette religion là et de la faire apparaitre sous sa plus belle apparence -celle qui est la plus en accord avec la réalité-"


La religion de l'islam n'est qu'une seule et unique voie

Le Sheikh continue en disant :"Allah a mis Sa miséricorde sur cette Ummah, la Ummah de Son Prophète Muhammad (صلى الله عليه و سلم) en accomplissant par lui Sa religion et Sa miséricorde sur Sa Ummah et en agréant pour la Ummah l'Islam comme religion. Car Allah n'accepte aucune religion excepté celle-ci"

et il mentionne le verset dans lequel Allah a dit : {...Aujourd'hui J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous... } Sourate Al-Ma'idah, verset 3

Et il mentionne également l'autre verset où Allah dit :
{Voici Mon chemin dans toute sa rectitude, alors suivez-le et ne suivez pas les chemins qui viennent vous détourner de son chemin}

Il y a également un hadith rapporté par Ibn Masoud où le Prophète (صلى الله عليه و سلم) avait tracé une ligne droite sur le sol et à gauche et à droite de cette ligne, il y a tracé 2 autres lignes qui sortaient de ce chemin et il a dit en traçant la ligne droite :" Ceci est le chemin d'Allah" et en traçant les lignes à gauche et à droite il a dit :" Et celles-là ce sont les chemins qui vous égarent et à la tête de chacun de ces chemins il y a un diable qui appelle les gens à le suivre"

Tout ceci est pour montrer que cette religion est une seule voie et l'égarement à plusieurs visages donc il ne faut pas être surpris, il ne faut pas être étonné devant la quantité d'égarements.

Ensuite le Sheikh poursuit en citant une parole de l'Imam Ibn Qayyim Al-Jawziya qui est l'élève d'Ibn Taymmiyya: "Parce que ce chemin est le chemin qui amène à Allah, ce chemin est un chemin unique et c'est le chemin avec lequel Allah a envoyé Ses Messagers et par lequel Il a fait révéler Ses Livres. Et il n'y a aucun autre chemin qui peut amener à Lui excepté ce chemin! Et même si les gens essayaient de suivre n'importe quel autre chemin et qu'ils prenaient toutes les portes, alors tout autre chemin et toutes les portes sont fermés excepté ce chemin unique qui amène à Allah "
Et cela nous fait comprendre que ceux qui pensent que tous les groupes, toutes les sectes, toutes les religions sont bonnes et que l'on peut suivre celle qui nous plait.
Par exemple il y a ceux qui pensent que parmi les musulmans il y a différents groupes, différentes sectes et que ce ne sont que différents chemins qui nous mènent à Allah alors que ce qui est clair c'est qu'il n'y a qu'un seul chemin à suivre c'est le chemin que Allah et Son Prophète nous ont enseigné. Quant à celui qui veut amener un autre chemin ou qui veut dévier de cette voie, il s'est alors dévié du droit chemin. Et l'une des preuves de cela est que les Sahabas ont tous suivi cette voie. Et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) lorsqu'il nous a laissés, ils étaient tous unis sur la vérité. Donc cela veut dire qu'ils étaient tous d'accord sur cette voie et ils ne se sont pas divisés en sectes et en groupes. Donc ce sont bien ceux qui sont venus après qui se sont divisés et qui se sont détournés de la vérité et de la voie du Prophète Muhammad (صلى الله عليه و سلم)


Retourner à Allah & Son Messager (صلى الله عليه و سلم) en cas de divergence

"Allah nous a ordonné dans Son Livre de retourner à Lui & Son Messager lorsqu'il y a une divergence entre nous. Et retourner à Allah signifie retourner à Son Livre (Le Qur'an) et retourner au Messager signifie retourner au Prophète (صلى الله عليه و سلم) durant son existence (lorsqu'il était en vie) et après sa mort ça signifie de retourner à sa Sunnah (qui a été préservée après sa mort)"

Et Allah dit dans le Qur'an:
{Si vous êtes en divergence sur quoi que ce soit ramenez-le à Allah et Son Messager si vous êtes réellement croyants en Allah et au Jour dernier}

donc lorsque nous voyons les musulmans qui lorsqu'ils ont une divergence (peu importe le sujet) retournent à la démocratie en ayant recours à autre que le Qur'an et la Sunnah que cela soit une philosophie ou une idéologie établie par un penseur ou une autre personne autre qu'Allah, et que cette idéologie-là est contraire au Qur'an & à la Sunnah on oublie d'écouter Allah qui nous a dit de retourner à Lui et Son Prophète et non de retourner à quelqu'un d'autre.

Le Sheikh dit : "Lorsqu'Allah mentionne ici dans ce verset un contexte de conditions donc cela implique toutes formes de divergences. Ce n'est pas une divergence spécifique, il n'y a donc pas de limite à cette divergence. Cela peut être une petite comme une grande divergence, elle peut être sur les fondements comme sur une question générale."

Ibn Qayyim a dit (en parlant de ce verset) : "S'il n'y avait pas dans le Livre d'Allah & dans la Sunnah de Son Messager une clarification ou un verset au sujet de quoi on est en désaccord et si le Qur'an & la Sunnah n'auraient pas été suffisants pour qu'on y retourne cela aurait été une chose absurde et cela serait impossible de penser que Allah nous ordonne de retourner à quelque chose lorsque nous sommes en désaccord et que la clarification de cette chose-là ne soit pas déjà dans le Qur'an et la Sunnah ..."
Donc en d'autres termes on peut résumer cela à : si vous retournez au Qur'an & à la sunnah, vous allez trouver la réponse de ce désaccord.

Il suffit pour cela d'être capable de comprendre la parole d'Allah et de Son Messager, hors il est possible que certaines personnes n'y trouvent pas de réponse alors qu'un Savant de l'Islam va, lui, lire le Qur'an & la Sunnah et il va être capable d'extraire et de comprendre certains degrés en se basant sur certains versets et certains hadiths alors que d'autres n'ont pas été capables de le comprendre.


L'interdiction de la division dans la religion

Le Sheikh continue et dit : "Ceux qui ont divisé leur religion, qui sont devenus des sectes, tu n'as rien à voir avec eux."

Et il y a également un verset qui nous explique qu'Allah nous interdit de nous diviser dans la religion.

Allah dit aussi : "Ceux qui font scission avec le Messager après que la vérité et la guidance lui ont été clarifiées et qui suivent autre que la voie des croyants, alors Nous les laisserons se détourner tel qu'ils se sont détournés et Nous les guiderons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination."

Donc nous retenons que :

- On ne doit jamais se diviser de la voie du Messager
- On ne doit suivre autre voie que la voie des Croyants

Et la voie des croyants est celle des Compagnons du Prophète (صلى الله عليه و سلم). Donc celui qui dit qu'il suit le Prophète (صلى الله عليه و سلم), il doit suivre la voie des croyants qui est celle des Sahabas. Et on ne peut se prétendre de cette voie sans passer par celle des Sahabas et leur compréhension.

Le Sheikh mentionne le verset du Coran où Allah dit : {Celui qui fait scission avec le Messager d'Allah après que la vérité lui a été clarifié et qu'il suit autre que la voie des croyants (Les Sahabas), Nous allons le laisser se détourner comme il s'est laissé détourner et le bruler en enfer et quelle mauvaise destination} et le Sheikh explique que Allah a menacé ceux qui ne suivent pas la voie des croyants et qui suivent autres de l'Enfer.

Donc cela prouve que suivre une autre voie dans la compréhension de la Loi d'Allah est un égarement et une contradiction et également cela prouve que c'est obligatoire de suivre leurs compréhensions dans la Chari'a d'Allah.

Et Allah a glorifié les 1ers croyants parmi Les Mouhajirin et les Ansar et Il a dit qu'Il était près d'eux dans le verset : {Et les tous premiers qui ont précédé parmi les mouhajirin et les Ansar et ceux qui les ont suivis en bien, que Allah est satisfait d'eux et eux sont satisfaits de Lui et Allah a préparé pour eux des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux pour qu'ils y demeurent éternellement}
Donc cela veut dire que si Allah est satisfait d'eux, en les suivant on est certain que, inshâ Allah, Allah sera satisfait de nous également bi idhniLlâh. Tandis que si on suit autre que eux on n'est pas certain car on ne sait pas si Allah est satisfait par autre que eux.

C'est-à-dire que si on n'est pas sur leur voie on ne peut pas être certain d'être sur la voie de ceux que Allah a agréé et a été satisfait.

Et il y a des hadiths du Prophète (صلى الله عليه و سلم) qui expliquent que la meilleure des générations est la sienne, puis celle qui la suit, puis celle qui la suit etc ...
Donc cela veut dire que les Sahabas sont les meilleurs parmi des générations.

Donc cela signifie que ces générations-là sont les meilleures dans l’islam et que c’est sur ces 3 générations que l’on doit se baser dans la compréhension de l’islam.

Puis le Sheikh mentionne le hadith de Al Bad ibn Saliha qui rapporte du Prophète : Je vous conseille ou vous ordonne de suivre ma Sunnah et la Sunnah de mes successeurs bien guidés qui viendront après moi et accrochez-vous à cela et mordez dedans avec vos molaires et prenez garde aux innovations et aux choses nouvelles dans la religion car toute nouvelle chose dans la religion est une bid'a et toute bid'a est un égarement.
Et le Prophète a décrit le groupe sauvé de l’Enfer en disant : Ce sont ceux qui sont sur ce que moi-même je suis aujourd’hui ainsi que mes Sahabas.

Donc tous ces textes du Coran et de la Sunnah prouvent l’obligation de suivre le Coran et la Sunnah et de suivre la voie de Mou-minin.

Ibn Qayyim a dit que chaque Sahabi se repent à Allah et Allah dit dans le Coran : Et suis la voie de ceux qui sont revenus vers moi repentants.

Et comme l’affirme Ibn Qayyim chaque Sahabi est repentant à Allah donc c’est obligatoire de suivre leur chemin, leurs paroles, et leur croyance.

Ibn Mas’oud a dit : suivez et n’innovez pas car vous avez ce qui suffit.

C'est-à-dire que ce que l’on a du Coran et de la Sunnah suffit, on n'a pas besoin d’amener des choses nouvelles pour adorer Allah ou pour se rapprocher de Lui ou pour comprendre Sa religion.

Et l’Imam Ahmed a dit : Les fondements de la Sunnah pour ahl Sunnah wal jamâ’ah c’est de s’accrocher à ce que suivaient les Sahaba du Prophète et de les prendre comme modèles et de laisser tomber les bida'.

L’obligation pour chaque musulman est de suivre le Coran et la Sunnah selon la compréhension des Salafs Salihs.

Puis le Sheikh explique qu’il a participé à des cours donnés dans l’université islamique de Médine et qu’il a donné des cours en ce qui concerne le minhaj des Salafs et qu’il a explique que être Salafi cela signifie suivre la religion de l’islam comme elle était suivie par les Sahabas et ceux qui les ont suivis.

Et il explique qu’il y a donc des frères qui lui ont demandé de publier ces cours, il les a donc révisé et a rajouté certains points et il a donné comme titre à ce livre : Koun Salafiyyan 'alal-Jaad-dah.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akhawat Tounes :: NOTRE MINHAJ :: Notre Méthodologie :: KOUN SALAFIYYAN 'ALAL-JAAD DAH "Sois salafi comme il se doit "-
Sauter vers: