AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
um 3bdillah al qayrawenya

avatar

Messages : 1895
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Cours n°2   Lun 21 Mai - 0:31


KOUN SALAFIYYAN 'ALAL-JAAD DAH du Sheikh 'abdel Salâm ibn Sâlim As-Suhaymi COURS N°2



Faire partie d'un madhab est-il une obligation ?

l y a également parmi les gens de bid'a ceux qui disent qu'il est obligatoire de faire partie d'un madhab, et lorsqu'une personne se dit d'un madhab il lui est alors en principe interdit de prendre quoi que ce soit en dehors de ce madhab et cela peu importe la preuve. Pour eux il est donc obligatoire pour le musulman de choisir un madhab et une fois celui-ci choisi il ne peut en sortir; et certains sont même allés jusqu'à l'extrême en disant que celui qui sort de son madhab ou celui qui croit que ne pas faire partie d'un madhab n'est pas obligatoire, il devient mécréant.
En réalité il n'y a aucune preuve que l'on doit suivre un madhab, ni qu'il y en a 4 (Malikite, Hambalite, Chafi'ite, Hanifite) ou plus. D'autant plus qu'aucun de ces Imams n'a ordonné, à aucun moment, aux musulmans, de les suivre; hors le contraire a été rapporté par chacun de ces Imams.
Le fait de penser qu'on est obligé de suivre un des savants de l'islam est une bid'a. (correspond au suivi aveugle)
Dans l'islam les oulémas ont dit qu'il n'est pas interdit de suivre un imam tant que l'on connait ses preuves, mais de dire qu'il est obligatoire de suivre un imam, le fait de prendre tout ce qu'il dit, de dire qu'il est interdit de contredire cet imam-là et de prendre quelque chose d'un autre imam ou d'un autre madhab; ceci revient à avoir mis cette personne au même niveau que le Prophète (صلى الله عليه و سلم), car c'est prendre cet imam pour une personne infaillible, qui ne peut se tromper.
Il y a beaucoup plus que 4 madhab, car chaque Imam qui vivait à cette époque-là avait une position. Donc il y a beaucoup plus que 4 madhab, seulement les gens ont préservé parmi tout les madhab des oulémas 4 en particulier et ils les ont répandus à travers les pays musulmans et ils sont devenus plus populaires que les autres.
L'Imam Ibnou Qayyim dans l'un de ses livres où il réfute le suivi aveugle dit: "SoubhanAllah! le madhab de Abou Bakr, celui de Umar ibn Khattab, de 'Uthman, de 'Ali, de Mou'az, de Abdullah ibnou 'Abbas, de ibn Massoud... Tout ces madhab on les a pas préservé et on préserve les madhab de 4 parmi les oulémas qui sont venus 2 ou 3 siècles après."
Ici il essaye de faire comprendre que si il y avait des madhab à préserver ça serait ces madhab là.


L'Arabie Saoudite et la Salafiyyah

l'Arabie Saoudite fondée sur le Coran et la Sunnah : Le Sheikh explique que le royaume de l'Arabie Saoudite a été établi et fondé sur le Coran & la Sunnah du Prophète (صلى الله عليه و سلم) selon la compréhension des salafs de cette Ummah et c'est pour cela que sa politique a été imprégnée de sagesse, de justice et de tolérance vis-à-vis des autres. [ respect des 4 madhab: Dans les universités islamiques en Arabie Saoudite où est enseigné le fiqh, on enseigne le fiqh selon les 4 grandes écoles de Ahl sunnah wal jamâ'ah et en particulier l'université islamique à Médine on y enseigne le fiqh "comparé", c'est-à-dire qu'il enseigne le fiqh selon l'avis des 4 imams en faisant une comparaison avec les preuves de chaque madhab pour essayer de déterminer laquelle est plus près de la preuve authentique (Coran & Sunnah).]
C'est pourquoi lorsque les gens de l'innovation ont pu constater que l'imam Mouhamad Ibnou Abdul Wahhab n'appelait pas et n'obligeait pas les gens à suivre aveuglément l'un des 4 madhab, ils se sont dits qu'il appelait donc les gens à sortir du suivi des madhab... Alors qu'en réalité l'Arabie Saoudite n'est pas contre les 4 madhab et le Sheikh explique que ce sont 4 imams parmi nos imams. Et ces 4 imams-là étaient salafis et leur minhaj est le minhaj salafi. Leurs madhab étaient de suivre le Coran & la Sunnah selon la compréhension des pieux prédécesseurs.
L'imam Abdel 'Aziz ibn Saoud a dit: "C'est cela la voie sur laquelle nous marchons, et nous ne donnons pas le dessus à un madhab par rapport à un autre, que cela soit Abou Hanifa, Malik, Ash-Safi3ï ou Ahmed ibn Hambal; ils sont tous nos imams."
Cette parole prend la signification réelle de ce que représente la da'wah salafiyah, c'est-à-dire l'islam dans sa pureté et son originalité.

Les kouffars attaque l'Arabie Saoudite à cause de son application de la Charia et de sa 'aqida basée sur le Coran et la Sunnah : les kouffars lui demandent de laisser tomber l’application de la charia. (exemple celui qui vole on lui coupe la main, la femme ou l'homme qui commet l'adultère on le lapide -si il y a des témoins-, les femmes sont ordonnées de se couvrir selon la Charia islamique : le hijab islamique etc...) Mais bien évidemment comme dans tout pays il y a des choses qui y sont produites qui sont contraire à l'islam, mais cela n'empêche pas qu'à la base la Charia y est appliquée et c'est d'ailleurs l'un des seuls pays qui applique la Charia et donc même si il y a des fautes, des erreurs et des péchés ceci fait partie de la nature humaine et ceci est une chose que l'on retrouve dans chaque pays musulman, peu importe le niveau de foi ou de piété qu'ils atteignent, il y aura toujours (tout de même) des péchés! Et cela existait même au temps du Prophète Muhammad (صلى الله عليه و سلم).
(nb : le Nord du Nigeria applique également la Charia, il y a d'ailleurs beaucoup d'étudiant venant du Nigeria à l'Université islamique de Médine)
Donc ceci est une raison pour laquelle les kouffars détestent l'Arabie Saoudite, car ils appliquent la Charia est c'est cela qui les dérange, également le fait que la femme n'a pas d'égalité dans la société cela les dérange aussi parce que c'est une chose qui fait partie de la Charia et encore beaucoup de choses de ce genre là.
Les gens de bid'a attaquent également l’Arabie Saoudite à cause de la 'aqida qui est établie là-bas, c’est-à-dire Ahul-Sunnah wa Al-Jamâ'ah donc la 'aqida des Salafs (c'est-à-dire les 1er musulmans, les Sahabas, Les Tabi'in et ceux qui les ont suivis) qui a été fondée suite à l’appel d’un des ulémas de l’islam : Muhammad ibnu Abdul Wahhab qui est venu renouveler cette dawah Salafiyah en Arabie Saoudite avec l'aide du Roi 'Abdul Aziz et ceci est quelque chose qui a introduit beaucoup de rage dans le cœur des gens de bid'a que cela soit les soufis, les Acharias, les Rafida (les Chïtes) et encore bien d’autres parmi les gens de bid'a puisque à la base cette dawah a été fondée pour contrer toute forme d’innovation apportée à la religion de l'islam par ces gens de bid'a.
Ceci fait que ces gens là ce sont tous unis et peu importe les divergences entre eux, ils se sont tous réunis contre l’Arabie Saoudite. (ils ont mis de côté leurs divergences)

L'Arabie Saoudite a permis la propagation de cette dawah: Ce pays a permis (depuis qu'il a été établi) de former les écoles - les universités, a permis à cette dawah de se propager dans le monde musulman, auparavant par exemple pour trouver des livres de ulémas cela était très difficile tels que les livres de Ibn Taymiyya et ibn al-qayim al jawziya, leurs livres étaient très difficiles à avoir, on n'avait pas facilement accès à ces livres car les soufis et les gens de bid'a essayaient toujours de s’arranger pour les détruire, les bruler et les rendre vraiment difficiles d'accès. Les éditions et les publications pour la plupart étaient contrôlées par les soufis et des gens d'autres sectes et ils faisaient donc tout leur possible pour empêcher l'impression et la publication des livres des Ulémas de la Sunnah qui défendent la 'aqida des Salafs.
Mais Allah Soubhana'wa ou Ta'ala a voulu que les musulmans découvrent le pétrole en Arabie Saoudite (car au début il n'y avait pas de pétrole!) qui a servi et aidé à la propagation de cette dawah (et ceci est une autre chose qui enrage les kouffars du fait qu'ils voient que les musulmans de Ahl-Sunnah ont derrière eux un Etat qui a une richesse et qui est capable de dépenser de son argent pour faire la propagation de ce minhaj : le minhaj du haqq)
Prenons l'exemple de l'Université islamique de Médine, tous les élèves qui vont là-bas (qui viennent de tous les coins du monde : de l'Amérique du Nord et du Sud, de L'Europe, de l'Asie, de l'Afrique) sont réunis là-bas sans rien débourser, tout est à la charge de l'Université. A chacun d'eux il est donné de l'argent de poche, chaque mois un billet d'avion leur est payé pour qu'ils aillent dans leurs familles, ils ont un endroit où dormir etc ... La seule chose qu'ils auront à dépenser sera pour l'achat de la nourriture et d'autres choses diverses (livres, vêtements)
Donc si l'on pense à ça et que l'on veut que cette dawah se propage dans le monde cela doit dans un premier temps passer par l'éducation, on se doit de commencer par al-'ilm et on voit ici le grand effort qui a été établi. C'est Muhammad Ibn Ibrahim al-Cheikh qui avait fait ouvrir cette université et par la suite c'était Cheikh Abdul Aziz Ibn Baz qui a été responsable durant une longue période.
Il y a également beaucoup d'autres universités qui enseignent l'Islam et la Sunnah telles que l'université de Mekkah, tout ceci ne sont que des exemples pour montrer comment ce pays dépense son argent pour la propagation de l'islam et la propagation de cette dawah.

Les gens de bid'a et l'Arabie Saoudite: Et si nous écoutons les gens de bid'a lorsqu'ils parlent de l'Arabie Saoudite, ils n'y mentionnent que le mal, les fautes et les erreurs car ils ont une haine et une rogne contre ce pays-là et refusent donc de voir tout bien qui en provient. Et ceci nous montre et va nous faire comprendre/distinguer que ces gens-là ont quelque chose qui est une passion dans le cœur à ce sujet-là.
Parmi les gens de bid'a d'aujourd'hui il y en a qui prétendent détester l'Arabie Saoudite en disant que c'est une monarchie et essayent donc de prétendre que la monarchie est harram fi-l-islam et ensuite disent qu'il faut établir la démocratie alors que nous savons tous que la démocratie n'a rien à voir avec l'islam et c'est d'ailleurs une chose qui y est complétement opposée au fondement de la foi islamique.
D'autres encore prétendent qu'il faut être contre l'Arabie Saoudite parce qu'il faut établir al-khilafa et qu'il faut qu'il y ait un seul dirigeant pour tous les pays musulmans. Et si on lit les paroles des Ulémas qui ont parlé de ce sujet-là, ils ont expliqué que l'obligation (la Sunnah) est qu'il y ait un dirigeant qui dirige tous les musulmans au complet (il y a un dirigeant et des "députés" pour les différentes contrées) mais lorsque cette chose-là n'est pas possible et que ce dirigeant-là, son autorité n'est pas capable d'être appliquée à l'extérieure ou à une distance plus éloignée et que chaque représentant de chaque contrée devient indépendant dans sa façon de diriger et que l'autorité du premier dirigeant ne l'affecte plus, il n'est plus sous son autorité dans les faits alors c'est à lui maintenant de prendre la responsabilité et d'appliquer lui-même la Charia dans la contrée qu'il dirige. (Nous avons l'exemple de l'Abyssinie et bien d'autres après avec les pays islamiques tels que le Nord de l'Afrique ou l'Andalousie qui étaient dirigés par d'autres dirigeants, ainsi que l'Irak et les autres pays qui étaient dirigés par d'autres dirigeants et donc c'est comme cela que ça se passe depuis très longtemps et cela fait très très longtemps qu'il n'y a pas eu un seul khilafa général pour toute la Ummah)
Les Ulémas ont parlé de cela et ont dit : "Chaque dirigeant est émir dans sa contrée et c’est à lui que les musulmans doivent obéir."


Conclusion: Tout ceci sont des petits détails qui ont leur importance, car ils nous montrent ce que Ahl sunnah wal jamâ'ah a comme avis vis-à-vis de ce pays-là (L'Arabie-Saoudite) et vis-à-vis des dirigeants en général (c’est à dire les causes de l’obéissance et cela nous en reparlerons plus tard insha’Allah)
Il ne faut pas voir tout ceci comme une forme de propagande pour l'Arabie Saoudite, mais cela a uniquement comme but de montrer la réalité. Car celui qui a fait quelque chose de bien il faut savoir le reconnaître et il faut savoir également remercier les gens lorsqu'ils font le bien et n'oublions pas que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui ne remercie pas les gens n'a pas remercié Allah"


La da'wah Salafiyah attaquée d'injustices

Ces derniers temps, l'islam en général, l'Arabie Saoudite et la da'wah salafiyah en particulier ont été les victimes de toute sorte d’histoires et d’injustices et d’inventions à leur sujet.
Ces temps s’il est vrai que parmi les kouffars et parfois même parmi les musulmans dans d’autres pays arabes ou non arabes la réputation de l’Arabie Saoudite a commencé à être salie ainsi que la réputation des salafis et la réputation de l’Islam en général.
Et c’est en essayant de mettre sur le dos de cette da'wah tout ce qui se produit dans le monde musulman alors que cette da'wah est totalement innocente.
Donc il y a beaucoup d’occidentaux qui sont contre la da'wah salafiyah et contre le sheikh Muhamad ibnou ‘Abdul Wahhab et disent qu’ils sont la cause de tout ce qui se passe en ce moment dans le monde musulman comme le terrorisme.
(ex de Ben Laden qui est un Saoudien).
Donc ils ont fait le lien, disons-le, de manière un peu simpliste, pour essayer de faire croire aux gens que les choses auxquelles ils appellent, les choses qu’ils font, ont un lien avec la da'wah salafiyah et le sheikh explique que la da'wah salafiyah est très loin dans les faits de faire le takfir, le tafsiq des gens sans preuves.
C’est-à-dire qu’il y a des groupes qui sont apparus dernièrement et qui ont déclaré les sociétés musulmanes comme étant des sociétés apostates et ils disent que tous les dirigeants des pays musulmans sont des kouffars et qu’il est obligatoire de les combattre par tous les moyens possibles (attentat ou terrorisme et tout autre moyen possible).
Ceci est parmi les exemples qui ont marqué depuis le 11 septembre et puis même bien avant, l’idée de takfir qui est de rendre mécréants, de déclarer mécréants les pays musulmans et les sociétés.


Caractéristiques de certains groupes égarés : Al ikhwan l-muslimin

Parmi les choses que l’on a vu apparaître au tout début est le groupe des ikhwan al-muslimin avec Hassan al-bana qui était lui-même un soufi de la taraka idhafiya, c’était un homme qui célébrait al-mawlid an-nabiy (la naissance du Prophète ), qui allait se recueillir près des tombeaux, qui accomplissait les dhikr en groupe avec les soufis et qui faisait la même méthodologie d’éducation que les soufis, comme par exemple le fait de ne pas parler pendant des jours... et tout ceci est bid'a et fait partie de la base des soufis.
Tout cela on le retrouve dans son livre où il explique comment il a grandi, comment il est entré dans le soufisme, comment il a donné l’allégeance à un sheikh soufiste, comment il aimait aller célébrer la naissance du Prophète (صلى الله عليه و سلم) , comment il aimait partir au voyage en l’accomplissant par des heures et des heures de marche (il partait après le fajr et il arrivait à la tombe du ‘’wali ‘’ après al-maghreb et arrivé là-bas il s’asseyait devant la tombe pour faire du dhikr …)
Par la suite ils (les ikhwan muslimin) ont pu constater que les chrétiens avait des organisations pour les jeunes et en ont organisé eux-même par la suite telles que les scouts musulmans et bien entendu par la suite ils ont fait l’appel à la mixité entre les jeunes et pour certains ils appellent ouvertement à la mixité en disant que cela est halal et ils se basent pour cela sur des fatawas de gens de bid'a comme al-Qardawi ou al-Ghazali et nous ne sommes pas étonnés de leurs paroles car ils ont dit des choses bien plus graves sur d’autres sujets en copiant ces mouvements-là de chez les Kouffars et en essayant de les adapter à l’islam, c’est-à-dire en copiant tout ce que faisait les kouffars.
Et Hassan al-bana lorsqu’il a fondé son groupe il n’est pas parti du principe de l’appel au Tawhid et de la Sunnah, ni de la mise en garde des bida' c’était juste une question sociale, c’est-à-dire répondre aux maux de la société tels que l’alcool chez les jeunes, la fornication ou bien d’autres péchés divers donc une motivation de ‘’recadrement ‘’ mais en aucun cas répondre au shirk, à l’adoration des tombeaux. (Leur but était donc de renverser le royaume et d’y installer une démocratie et réunir le plus de monde sans y mentionner de principes tels que le tawhid, la 'Aqida, la Sunnah… car ces sujets divisent les gens).


Caractéristiques de certains groupes égarés :Al Jama'ah Tabligh

La jama'ah des Tabligh qui est basée sur les mêmes principes : ils appellent à faire le tour des mosquées, disent qu’il faut aller à tel endroit 40 jours pour y faire la dawah… Mais lorsqu’ils font leur appel expliquent-ils aux gens la signification de lâ ilâha illâ Allah ? Ils parlent seulement du fait que Dieu existe (Tawhid Rouboubiya), qu’Il est le Seul Créateur mais cela même les kouffars de Qura'ich (peuple qui, à la Mecque, adoraient les idoles) le savaient !!! Ils savaient qu’Allah était un dieu Unique, qu’Il est le Créateur mais ils prenaient tout de même des idoles comme intermédiaires et en effet Allah a dit dans le Qur’an : « Si vous leurs demandez qui a créé les cieux et la terre ils disent Allah ».
Leur problème était donc dans l’adoration exclusive à Allah L’Unique (Tawhid al-'ibada wa Tawhid Oulouliya). Et c’est de ces 2 formes de Tawhid dont les Tabligh ne parlent pas du tout. Et même lorsqu’ils viennent à parler de shirk ils ne mentionnent le shikr uniquement au niveau du Tawhid Rouboubiya c’est-à-dire le shirk dans le fait de dire qu’il n’y a pas d’autre Créateur qu’Allah ou bien qu’il n’y a pas 2 Maitres de l’Univers mais un Seul qui est Allah, seulement la plupart des êtres humains est d’accord là-dessus et le sait sauf quelques petites exceptions parmi les athées, les chrétiens et les soufis (car ils pensent que leurs saints peuvent avoir le contrôle de l’univers) mais cela est une minorité.
Et Allah dit dans le Qur’an au sujet des Chrétiens : « Celui qui dit qu’Allah est le 3ième des 3 est mécréant. »
Donc nous savons tous que les Tablighs disent que ce qu'ils font c'est comme les Sahabas faisaient (appeler les gens à l'Islam)
Mais premièrement ils n'étudient pas l'Islam donc n'ont pas de science, donc comment peuvent-ils connaître ce que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) et les Sahabas faisaient si eux-même n'ont pas connaissance de l'exemple des Sahabas.
Et lorsqu'on regarde concrètement ce que fessaient les Sahabas on s'aperçoit que ce que font les Tabligh est contraire avec ce que les Sahabas on fait.
Et pour expliciter cela nous allons citer quelques exemples :
Il y a beaucoup de jeunes qui ont demandé aux Savants à propos de jama'ah Tabligh, si cela est permis de sortir avec eux... Beaucoup de gens disent par exemple que ce sont des gens qui font du bien, car ils appellent les gens à venir à la mosquée, à suivre certains aspects de la Sunnah etc ...
Si on regarde sur cet aspect-là, eux ils disent qu'ils font la da'wah (ils appellent les gens à Allah & Son Prophète (صلى الله عليه و سلم)). Donc si on part de ce principe on regarde comment le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a fait pour appeler les gens à l'Islam et à quoi il appelait les gens avant toute chose. Et nous savons tous qu'il a commencé par appeler les gens à Lâ ilah il il Allah et cela est la base du message de tous les Messagers d'Allah (Sur eux la paix) et pas seulement celui du Prophète Muhammad (صلى الله عليه و سلم).
Donc après la venue du Prophète Muhammad (صلى الله عليه و سلم) les gens ont compris cela, ont combattu les idoles, les gens qui font l'idolâtrie, et ont instauré le Tawhid (L'Unicité) sur la terre.
Mais par la suite il y a des musulmans qui ont dévié de ça et qui ont commencé à prendre comme objet d'adoration les morts, les tombeaux et les soi-disant saints et donc si nous retournons actuellement dans plusieurs pays musulmans on va trouver des endroits où les gens ont construit sur les tombes de gens qu'ils disent vertueux, pieux des sanctuaires ou des sortes de mausolées et les gens se rendent dans ces endroits-là pour y demander des faveurs à ces gens-là.
Et les Ulémas de l'Islam ont toujours combattu c'est choses-là et ont toujours clarifié aux musulmans que ces choses-là sont du shirk, cela rentre dans l'idolâtrie -dans le fait de donner des associés à Allah dans l'adoration.
Et donc lorsque l'on revient sur le fondement de la jama'ah des Tabligh et que l'on regarde le fondateur de ce mouvement qui est Mouhammad ilyas, lui-même approuvait le fait d'aller sur les tombes, lui-même est enterré dans une mosquée en Inde, là où se trouve son centre (il y a 4 tombes dans cette même mosquée) alors que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit que quoi que ce soit soit construit autour d'une tombe, que cela soit un batiment pour que l'on vienne glorifier la personne et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a également ordonné que les tombes soient muselés au niveau du sol et les hadiths qui nous le prouvent sont des hadiths authentiques.
Lorsque l'on a interrogé le Prophète (صلى الله عليه و سلم) au sujet des gens en Éthiopie qui ont construit des églises et qui y mettent des statues, des images, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ce sont les pires parmi les créatures pour Allah"
et dans un autre hadith, il a dit : "Malédiction soit sur les juifs et les chrétiens, ils ont pris les tombeaux de leurs Prophètes pour des mosquées (des lieux de prière)"
Donc ces gens-là à la base le Tawhid, ils ne l'ont pas compris!
Et lorsqu'ils nous énumèrent leurs 6 points bien que leur 1er point soit Lâ ilaha illa Allah, leur compréhension s'est limitée au fait de dire qu'il n'y a qu'un Seul Créateur dans l'Univers et que c'est Lui qui contrôle tout et donc cette compréhension de Lâ ilaha illa Allah n'est pas complète et il lui manque beaucoup de choses pour qu'elle soit compète.
C'est-à-dire que pour comprendre Lâ ilaha illa Allah il faut savoir qu'elle est divisée en 3 catégories:
* Tawhid Rouboubiya
* Tawhid Oulouliya
* Tawhid al asma wa sifât


Al Tawhid Rouboubiya c'est ce qu'on vient de dire : Que Allah c'est le Créateur de toute chose, qu'Il est le maître de toute chose... Sur cela tout le monde est d'accord en majorité parmi les êtres humains, même les idôlatres à la Mecque du temps du Prophète (صلى الله عليه و سلم) lorsqu'on leur demandait qui avait créé les cieux et la terre, ils répondaient Allah
Et Allah dit dans le Coran : "Si tu leur demandes qui a créé les cieux et la terre, ils diront Allah"
Donc les moushrikin à la Mecque ils savaient cela donc pourquoi adoraient-ils autre qu'Allah ? Parce qu'ils les prenaient comme intermédiaires entre eux et Allah pour se rapprocher de Lui car ils se disaient qu'eux sont plus pieux donc plus près d'Allah et ceci est la même chose chez les Chrétiens. Alors qu'Allah a dit dans le Coran :"Ils adorent en dehors d'Allah ce qui ne peut ni leur nuire, ni leur apporter un bien quelconque, et disent : ceux-là sont nos intercesseurs auprès d'Allah".
Et à la base des Tabligh il y a des gens qui font partie d'une Tariqah Soufi (voie établie par un sheikh soufi qui pense qu'ils sont arrivés à un stade tellement élevé qu'ils n'ont plus besoin du Coran et de la Sunnah pour accéder à Allah.)
Et cet homme-là, Muhamad Ilyas, était sur une Tariqah qui ont une croyance erronée qui est le fait de croire que tout est Allah et ceci est une croyance de shirk et ils ont toute sorte de pratique comme le fait de s'assoir devant la tombe de ce dernier avec un drap sur la tête en méditant et en se balançant jusqu'à ce qu'il leur parle.
Donc ce groupe-là (les Tablighs) incite à suivre les pratiques Soufis d'une manière indirecte.
Tout cela pour comprendre qu'en Islam ce qui est important c'est la base : Si tu n'as pas compris Lâ ilah il Allah, oublie le reste !
Nous allons continuer à donner quelques exemples :
Ils disent eux qu'ils veulent faire la dawah (appeler les gens à l'islam) et ils disent que nous n'avons pas besoin de 'ilm (science) car on va dans le chemin d'Allah pour apprendre et ceci est contradictoire avec la voie du Prophète Muhammad (صلى الله عليه و سلم) car lorsque le Prophète (صلى الله عليه و سلم) envoyait des gens pour faire la dawah, il envoyait toujours des Ulémas (les plus savants parmi les Sahabas)
[...]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.albayaan.eu
 
Cours n°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akhawat Tounes :: NOTRE MINHAJ :: Notre Méthodologie :: KOUN SALAFIYYAN 'ALAL-JAAD DAH "Sois salafi comme il se doit "-
Sauter vers: